Noeuds de Cravate - Mini Chroniques Culinaires by Arno Roch

 

L'histoire de la cravate

 

Portée à l'origine par les soldats pour se protéger du froid, la cravate apparait en France sous le règne de Louis XIII. 

 

A cette époque, des soldats croates sont recrutés par le roi de France ; ils portent à leur cou un foulard noué. On pense d'ailleurs que le mot cravate serait une déformation du mot croate. 

 

Vers 1650, la cravate s'installe au cou et à la cour du roi Louis XIV. 

 

Chacun rivalise d'audace et d'élégance en ajoutant des dentelles et des rubans de soie. Cette mode se répand à toute l'Europe. 

 

Portée par les riches et les dandys, la cravate a traversé les siècles suivants et les continents, en prenant de nouvelles formes.

 

Dans la deuxième moitié du 19e siècle, alors que l'ère industrielle révolutionne le secteur textile, une cravate plus fonctionnelle, plus longue et plus étroite apparait. Nommée la régate, elle s'inscrit dans le temps et reste toujours la base des cravates actuelles.

 

En 1926, Jesse Langsdorf, inventeur new-yorkais, a l'idée de tailler la cravate en diagonale dans le tissu et de la confectionner en trois parties. Désormais plus élastique, notre cravate moderne est née.

 

Aujourd'hui, chaque jour, des écoliers Népalais aux businessmen de Manhattan, des centaines de millions d'hommes portent des cravates à travers le monde.

Retour à l'accueil