Quand le Manga fait vendre du vin !

 

 

La saga Les Gouttes de Dieu fait un véritable tabac dans le monde entier, à tel point que les grands vins qui y sont cités sont littéralement pris d’assaut par les acheteurs. 

Jusqu’à un obscur vin du Bordelais, qui se révèle être "Les Gouttes de Dieu", le Graal de la quête initiée par Shizuku Kanzaki.

En visite à Pauillac cette semaine, les scénaristes du manga Les Gouttes de Dieu refusent d'être comparés à Robert Parker qui en un seul article parvient à faire vendre des hectolitres de nectar.

Pourtant, Yuko et Shin Kibayashi racontent que lors de la sortie du dernier épisode qui parlait d'un vin australien, les ventes ont explosé.

Si l'abus d'alcool n'est pas recommandé, il n'en reste pas moins que ce manga peut aider toute une profession à faire découvrir les sensations, les émotions, l'envers du décor du vin.

Déjà 9 millions d'exemplaires vendus dans le monde en moins de 4 ans pour cette histoire de chasse au vin inconnu !

 

Pitch :

Lorsque le prestigieux œnologue Yutaka Kanzaki décède, son testament est clair : son extraordinaire cave reviendra à celui de ses deux fils qui résoudra 12 énigmes concernant 12 vins.

Il découvrira alors un 13e et mystérieux vin, inconnu de tous, surnommé « Les Gouttes de Dieu ». Une chasse au trésor sous forme d’enquête policière va confronter les deux frères aux caractères et parcours opposés…

Mystères et investigations se succèdent autour des crus les plus prestigieux, pour les deux frères ennemis qui se livrent à une véritable course-poursuite.

Au travers de cette affrontement, le scénario conduit le lecteur dans une découverte de l’univers du vin, son langage, ses particularités, ses traditions.

 

 

 

 

Retour à l'accueil